Le programme « Agir pour la vie »

" La Qualité Pour Tous " s’intègre au coeur de notre programme "Agir pour la vie".

Formation des femmes du village de Gap participant au projet Ecopaix.

Par la formation à la paix, à la santé, à l’environnement, Ecopaix travaille en étroite collaboration avec des volontaires venus d’autres provinces du Sénégal et même d’autres pays. Il s’agit de reconstituer la relation naturelle qui doit lier l’homme à la terre, qu’il soit propriétaire terrien, paysan, producteur ou consommateur.

 

Ce travail est avant tout un travail d’éveil de conscience qui consiste à amener les gens à se transformer pour transformer le cours des événements. Comme le disait Einstein :

" Inutile de résoudre un problème si on ne change pas la conscience qui l’a engendré."

ou le Coran :

" Dieu ne changera pas la condition d’un peuple tant que ce peuple ne changera pas son for intérieur."

 

Par la formation de l’être sur le terrain : de 2006 à 2010, le domaine est passé par une évolution allant de l’agriculture en système traditionnel, au tracté, au semi-mécanique et enfin à l’acquisition d’un tracteur en 2009. Il s’agit de maintenir l’équilibre délicat entre les sciences les plus modernes et les traditions… C’est ainsi qu’à Pout, il se développe une polyculture dans le souci de la préservation de l’environnement et du maintien de la qualité des sols. Dans cet espace ouvert, agronomes, paysans, ingénieurs de service…unissent leurs savoir-faire mais aussi leurs savoir-être.

Campagne de conscientisation de la population locale contre les produits traités chimiquement et la consommation de 2ème choix.

Au Sénégal, EcoPaix a procédé à la sensibilisation contre la consommation du 2ème choix en expliquant à la population locale les bienfaits d’une consommation de qualité. 

 

Le cas des mangues sénégalaises est un bon exemple. Ce fruit très populaire sur le marché local ainsi qu'à l'export, est souvent régi par la loi de la rentabilité maximum. En effet, elles sont cueillies encore vertes pour ensuite être mûries chimiquement : une maturation forcée au carbure de calcium. Ces mangues dites « gazées », sont toxiques et le résultat d’une pratique très répandue sur tout le continent africain.

 

Ecopaix propose donc, sur le marché local, des mangues excellentes, récoltées à maturité, proposées à un prix accessible par la suppression des intermédiaires. Elles sont conditionnées en paniers de palmes tressées ou en sacs de jute confectionnés dans nos ateliers.